Une relation avec les États-Unis troublée

Robert Rochefort a voté en faveur de la résolution sur l’état des relations entre l’Union européenne et les États-Unis qui déplore la décision des États-Unis d’initier une guerre commerciale qui porte préjudice aux deux parties. En effet, l’incertitude causée par la décision récente des États-Unis d’imposer des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium et la politique unilatérale ‘‘America first’’ portée par le Président Trump vont à l’encontre du partenariat entre nos deux régions et met à mal la confiance mutuelle. De plus, la décision américaine de se retirer de plusieurs accords internationaux clés et en particulier de l’accord de Paris sur le climat, en dépit des enjeux écologiques que nous connaissons, est plus que regrettable. Toutefois, Robert Rochefort reconnait que malgré ces tensions, les États-Unis doivent demeurer un partenaire privilégié. Notre relation mériterait d’être renforcée, notamment en ce qui concerne la cybersécurité, la lutte contre le terrorisme ou les politiques énergétiques.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top