Un nouveau Comité pour la protection des abeilles

Robert Rochefort a rejoint le Comité de soutien des élus à l’abeille et aux apiculteurs. Depuis les années 90, les apiculteurs constatent des dysfonctionnements et une fragilisation de cette espèce. De nombreux scientifiques, ainsi que des spécialistes du secteur sont convaincus que les abeilles sont durement touchées par l’utilisation abusive de certains pesticides et par la perte de biodiversité découlant de l’agriculture intensive.

Au vu du rôle sentinelle joué par les abeilles, leur disparition serait irrécupérable en termes de biodiversité. Par ailleurs, les conséquences économiques de cette perte seraient également non négligeables : le chiffre d’affaire induit est estimé à 3 milliards d’euros en France et 153 milliards d’euros dans le monde.

Le rôle de ce Comité sera de former un réseau d’élus transcendant la logique partisane et sensibles aux enjeux relatifs au secteur apicole et plus largement aux questions environnementales.

Comments are closed.

Scroll To Top