Un haut niveau d’exigences dans le domaine des boissons spiritueuses

Robert Rochefort a voté en faveur du rapport concernant le secteur des boissons spiritueuses qui rappelle que l’Union doit conserver un haut niveau d’exigence, notamment en matière de protection et d’information des consommateurs et de qualité des produits. L’UE doit être en mesure de préserver la réputation que les boissons européennes se sont taillée dans l’Union et sur le marché mondial, notamment par la prise en considération des méthodes traditionnelles de production. Afin d’assurer une approche uniforme, il convient d’établir des critères clairs en ce qui concerne la définition, la présentation et l’étiquetage de ces boissons. Par ailleurs, la protection des indications géographiques doit rester un élément caractéristique essentiel, dans les cas où une qualité, réputation, méthode traditionnelle de production de la boisson spiritueuse peut être attribuée essentiellement à cette origine géographique. Ainsi, les consommateurs seront préservés des pratiques de nature à les induire en erreur et une concurrence loyale sera assurée.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top