Un accord UE-Singapour

Singapour est de loin le plus grand partenaire de l’UE dans la région d’Asie du Sud-Est, représentant près d’un tiers des échanges en matière de biens et services, et près de deux tiers des investissements entre les deux régions. Plus de 10 000 entreprises européennes ont leur siège régional à Singapour. L’accord de libre-échange entre l’Union et Singapour est donc une étape majeure pour la coopération entre l’UE et cette région. Robert Rochefort a voté en sa faveur car il supprimera progressivement d’ici 5 années quasiment tous les tarifs douaniers entre les deux parties. Il permettra le libre-échange de services, protègera les produits européens uniques en reconnaissant plus de 190 indications d’origine, et ouvrira les marchés publics singapouriens aux entreprises européennes, notamment dans le secteur du rail. Ce tout premier accord commercial bilatéral entre l’UE et un membre de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) pourra servir de tremplin pour de futurs accords commerciaux entre les deux régions, à une époque où l’UE ne peut plus compter sur les États-Unis comme partenaire commercial privilégié. L’accord inclut également des droits renforcés pour les travailleurs et insiste pour une meilleure protection environnementale.

 

Cliquez ici afin de consulter la résolution

Comments are closed.

Scroll To Top