Soutien entier à l’interdiction de la pêche électrique

Robert Rochefort a soutenu l’interdiction de la pêche électrique, comme une majorité de ses collègues. C’est une victoire importante dans l’optique d’établir au sein de l’Union des pratiques de pêche soutenables et respectueuses des écosystèmes marins. Il n’est pas imaginable que l’Union reste le seul endroit au monde à autoriser cette pratique destructrice, qui cause des dégâts irréversibles sur les ressources, notamment juvéniles. Robert Rochefort regrette cependant, qu’au-delà de l’interdiction de la pêche électrique, le reste du rapport ne soit pas à la hauteur des exigences que l’Union doit se fixer. En effet, le texte adopté manque d’ambition : il ne permettra pas de garantir la santé des océans à long terme et constitue une véritable occasion manquée, faute d’établir des standards et objectifs communs et obligatoires, notamment concernant la capture d’espèces marines inférieures aux tailles minimales de référence. Pour cette raison, Robert Rochefort a voté contre le rapport car l’Union ne doit pas revoir ses ambitions environnementales à la baisse.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top