Secteur aérien : un juste équilibre entre les objectifs environnementaux et la préservation de la compétitivité

Robert Rochefort a soutenu le rapport concernant le Système d’échange de quotas d’émission de l’Union européenne (SEQE de l’UE) afin de maintenir l’actuelle restriction du champ d’application pour les activités aériennes et de préparer la mise en œuvre d’un mécanisme de marché mondial à partir de 2021. En effet, il a trouvé dans ce vote un juste équilibre entre la nécessaire préservation de la compétitivité du secteur aérien européen et les objectifs environnementaux liés au réchauffement climatique. Après décembre 2020, un dispositif mondial pour compenser les émissions de CO2 du transport aérien devrait être introduit : c’est à ce moment que devrait être réévalué l’opportunité de prolonger la dérogation du secteur ou non. Par ailleurs, il semble à Robert Rochefort judicieux de prévoir que les États membres de l’UE devraient utiliser les recettes générées par la mise aux enchères des quotas d’émission pour financer des politiques en matière de lutte contre le changement climatique.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top