Réutilisation des eaux dans l’UE

Les ressources d’eau de l’UE sont de plus en plus sous pression, cela peut entraîner des pénuries et une détérioration de sa qualité. Le changement climatique, l’imprévisibilité du climat et la sécheresse mettent à rude épreuve les ressources en eau douce nécessaire au développement urbain et agricole. Selon la Commission européenne, la fréquence et l’intensité des sécheresses ainsi que leur impact environnemental et économique ont considérablement augmenté au cours des trente dernières années. La réutilisation plus large des eaux usées traitées pourrait limiter l’extraction des eaux souterraines et des plans d’eau. C’est pour cette raison que Robert Rochefort a soutenu la nouvelle réglementation définissant les normes minimales de qualité pour les eaux recyclées destinées à l’irrigation agricole, elle prévoit des obligations pour les opérateurs de production, de distribution et de stockage, ainsi que des mesures de gestion des risques. Les eaux récupérées seront utilisées pour irriguer les cultures vivrières, alimentaires transformées et non vivrières. La Commission devra évaluer dans un délai de 5 années si ces eaux peuvent servir à d’autres usages. Évoluer vers une économie circulaire dans notre manière de consommer l’eau est l’objectif, cela nous permettrait de faire des économies d’échelle importantes mais également de limiter l’extraction des eaux souterraines.

Cliquez ici afin de consulter la résolution

Comments are closed.

Scroll To Top