Pour une amélioration de la disponibilité des pesticides à faible risque d’origine biologique dans l’Union européenne

L’utilisation de produits phytopharmaceutiques classiques présente des risques potentiels sur la santé humaine, sur les animaux et sur l’environnement. Il est possible de trouver des traces de résidus de pesticides dans le sol, l’eau ainsi que des traces dépassant le niveau maximal autorisé dans certains produits agricoles.

 

J’ai apporté mon soutien à la résolution sur les pesticides à faible risque d’origine biologique car je pense que ceux-ci pourraient constituer une alternative viable et contribuer à une agriculture plus durable. Aujourd’hui, seules sept substances actives classées comme étant « à faible risque » ont à ce jour été approuvées pour une utilisation dans l’UE. Améliorer leur disponibilité dans l’Union permettrait aux agriculteurs de disposer de davantage d’instruments pour protéger leurs cultures et aux consommateurs de disposer de denrées alimentaires sûres à la fois abordables et produites de façon compatible avec le développement durable. C’est pourquoi nous appelons la Commission à présenter avant la fin de l’année 2018 une proposition législative afin d’accélérer la procédure d’évaluation, d’autorisation et d’enregistrement des pesticides à faible risque d’origine biologique.

 

Pour consulter la résolution, cliquez ici.

Comments are closed.

Scroll To Top