Pour Robert Rochefort, la situation de la Grèce reste inquiétante

Robert Rochefort a interpellé Jeroen Dijsselbloem, président de l’Eurogroupe, lors de sa venue en commission emploi et affaires sociales au Parlement européen au sujet de la situation économique de la Grèce. Il a tenu à rappeler qu’au vu de la révision à la baisse des prévisions de croissance du pays, l’optimisme doit rester modéré. Il a de plus souligné la problématique inquiétante de la fuite des cerveaux. En effet, des milliers de jeunes diplômés qui devraient être les leaders d’une économie nationale productive et occuper des postes qualifiés quittent la Grèce chaque année. Pour faire face à cette situation de crise et aider le pays à se relever, des investissements stratégiques rapides sont nécessaires.

 

 

Comments are closed.

Scroll To Top