Opposition au maïs transgénique sur le marché intérieur

Robert Rochefort a soutenu l’objection à la décision visant à renouveler l’autorisation de mise sur le marché de produits à destination humaine et animale contenant du maïs génétiquement modifié 59122 (DAS-59122-7) comme il le fait de manière régulière pour toutes les demandes d’OGM. Premièrement, parce que la procédure actuelle de mise sur le marché d’OGM lui semble insatisfaisante : cette autorisation a été adoptée sans le soutien d’une majorité qualifiée des États membres et elle ne prévoit pas de pouvoirs étendus au Parlement européen en la matière. Ensuite, plusieurs éléments l’interpellent : l’inquiétude de l’opinion publique face à la production et la commercialisation de produits OGM sur le marché européen et le respect du principe de précaution dû aux évaluations de risque pour la santé humaine et animale insuffisantes.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top