Mieux gérer les flux migratoires

Malgré de nombreuses annonces et requêtes relatives à des voies d’accès sûres et légales vers l’Europe pour les demandeurs d’asile, l’UE ne dispose pas d’un cadre harmonisé concernant les procédures d’entrée protégée. En conséquence, 90% des personnes ayant bénéficié d’une protection internationale auraient atteint le territoire de l’UE par des moyens irréguliers. C’est dans ce cadre qu’une proposition législative de la Commission est demandée, mettant en place un visa humanitaire européen donnant accès au territoire de l’UE (uniquement à l’État membre délivrant le visa) dans le seul but de soumettre une demande de protection internationale. Robert Rochefort a voté en faveur de cette proposition législative car elle pourrait faire baisser le nombre de décès en Méditerranée et sur les routes migratoires vers l’UE et elle permettrait de lutter contre les passeurs. Elle permettrait de mieux gérer les arrivées, l’accueil et le traitement des demandes d’asile, ce qui bénéficiera également au budget des États membres.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top