Mettre fin à la discrimination des Roms

Robert Rochefort a soutenu le rapport concernant l’intégration des Roms dans l’Union et la lutte contre l’antitsiganisme car malgré les efforts déployés, on perçoit au quotidien, dans l’ensemble de l’Europe, un rejet de cette communauté à plusieurs niveaux de la société. Il s’agit bien d’une forme de racisme. Les Roms subissent quotidiennement discriminations, dénigrement, parfois de la violence et se retrouvent dans une situation de grande exclusion sociale. Pour faire face à cela, il est primordial d’éduquer et d’informer le grand public, afin de balayer les préjugés. À cet égard, il revient aux États membres d’assumer pleinement leurs responsabilités et de lancer des campagnes d’information et de sensibilisation à long terme. La Commission comme les États membres devraient mettre en place des commissions de vérité et de réconciliation afin de lutter contre les stéréotypes et de garantir aux Roms leurs droits fondamentaux. Les principes d’égalité et de non-discrimination entérinés dans les traités doivent s’appliquer, il est choquant de savoir que 80% des Roms vivent sous le seuil de pauvreté de leur pays au sein de l’Union.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top