Lutter contre la déforestation des forêts tropicales et la production non durable d’huile de palme

Robert Rochefort a soutenu le rapport concernant l’huile de palme et la déforestation des forêts tropicales humides. L’UE doit s’opposer à la production non durable d’huile de palme, qui a pour conséquence la déforestation et la dégradation d’habitats.

 

La Commission devra également mettre en place un système de certification unique, afin  d’accroitre la traçabilité de l’huile de palme et de garantir que seule l’huile de palme produite de manière durable puisse entrer sur le marché de l’Union.  Robert Rochefort estime que ce sont des mesures nécessaires afin de combattre la pression croissante que subissent les forêts tropicales, puisque 40 % de la déforestation mondiale est imputable à des plantations en monoculture de palmiers à huile, en particulier en Asie du sud-est.

Ces monocultures entrainent d’énormes incendies, l’assèchement des rivières, l’érosion des sols, la pollution des cours d’eau mais aussi des conflits fonciers, le travail forcé, le travail d’enfants et l’irrespect des droits fondamentaux des communautés locales.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

 

Comments are closed.

Scroll To Top