L’Union devrait s’engager pour la défense de la liberté académique

Robert Rochefort a voté en faveur de la résolution concernant la défense de la liberté académique dans l’action extérieure de l’Union qui recommande au Conseil et à la Commission de s’engager plus fortement en ce sens. L’UE devrait dénoncer publiquement les attaques portées contre la liberté d’enseignement lorsqu’elles ont lieux et rappeler qu’il est de la responsabilité des États de garantir cette liberté, de protéger les établissements d’enseignement supérieur et d’apporter un soutien aux universitaires et aux étudiants contre de telles attaques. Ces atteintes doivent être condamnées publiquement et l’Union devrait aborder la question de la liberté académique dans les différents types de dialogues politiques. Il est aujourd’hui opportun d’intensifier les efforts diplomatiques avec les pays partenaires en ce qui concerne des incidents de ce type que l’on ne peut plus ignorer et nécessaire d’encourager les pays partenaires à mettre en place un cadre pour la liberté académique.

Pour consulter le texte, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top