L’Ukraine, un partenaire à soutenir

Robert Rochefort a voté en faveur de la résolution relative à la mise en œuvre de l’accord d’association de l’Union européenne avec l’Ukraine qui reconnaît les efforts de réforme du pays et les progrès réalisés dans plusieurs domaines comme l’énergie, la santé, les retraites, l’éducation, l’administration publique et la décentralisation, ainsi qu’en matière de défense et de sécurité, de système bancaire et de stabilisation macro-économique. L’Ukraine devrait toutefois faire de la lutte contre la corruption une priorité absolue et traiter les problèmes liés au pouvoir oligarchique. Par ailleurs, dans le contexte politique actuel, il était important de condamner fermement l’agression russe contre l’Ukraine le 25 novembre dernier dans le détroit de Kertch, et d’exiger la libération immédiate et sans condition de tous les navires et marins ukrainiens. L’UE et les États membres devraient introduire des sanctions ciblées à l’encontre de la Russie si les soldats ukrainiens ne sont pas relâchés et en cas de nouvelle escalade militaire. Cette tension politique souligne un peu plus les problèmes posés par la construction du gazoduc Nord Stream 2, véritable projet politique, qui menace la sécurité énergétique européenne et devrait être abandonné.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top