Les autorités vénézuéliennes se doivent de garantir la séparation et l’indépendance des pouvoirs

Robert Rochefort a voté en faveur du rapport concernant les relations politiques entre l’Union européenne et l’Amérique latine, qui souligne l’importance des relations entre nos deux continents et s’inquiète de la situation politique au Venezuela. Le partenariat birégional entre l’Union et l’Amérique latine repose sur des principes communs, tels que la démocratie, les droits de l’homme, la paix et la solidarité, l’état de droit et l’indépendance du pouvoir judiciaire. Il est essentiel d’élargir la coopération politique et économique avec ces pays et de nouer avec eux des liens solides. Toutefois, l’instabilité politique et sociale actuelle au Venezuela est extrêmement préoccupante. Le gouvernement vénézuélien se doit de garantir la séparation et l’indépendance des pouvoirs et rétablir pleinement l’autorité constitutionnelle de l’Assemblée nationale. Il doit également veiller à la libération immédiate de tous les prisonniers politiques et présenter un calendrier en vue de la tenue d’élections libres et transparentes. M. Rochefort a soutenu ce rapport afin de condamner les élections du 30 juillet 2017 en vue de la formation d’une assemblée constituante,  cette dernière manque de légitimité et est une violation du principe de la séparation des pouvoirs.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top