La réduction des emballages et déchets d’emballages : une priorité

Robert Rochefort a soutenu le rapport relatif aux emballages et déchets d’emballages car, bien que la gestion des déchets se soit améliorée ces dernières années, de très grandes variations existent d’un État membre à l’autre. Ainsi, dans le cadre de l’économie circulaire, des objectifs clairs sont fixés : d’ici 2025, au moins 55% des déchets municipaux (produits par les ménages et les entreprises) devront être recyclés, contre 44% aujourd’hui. L’objectif passera à 60% d’ici 2030 et à 65% d’ici 2035. Par ailleurs, 65% des déchets d’emballage devront être recyclés d’ici 2025 et 70% d’ici 2030. Ces objectifs ambitieux devront permettre l’optimisation de la gestion des déchets, ce qui bénéficiera à l’environnement, au climat, à la santé humaine et à l’économie.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

 

Comments are closed.

Scroll To Top