Intervention de Robert Rochefort sur RMC : le vote obligatoire

Robert Rochefort a réagi sur le thème du vote obligatoire dans l’émission d’Éric Brunet sur RMC le jeudi 19 février à 13h.

Le Député européen s’est prononcé contre une obligation. L’abstention s’explique par un système politique à bout de souffle. C’est de la responsabilité des politiques qui ne sont plus capables de soumettre des propositions fortes et non celle des citoyens : « Rendre le vote obligatoire revient à rejeter la responsabilité de l’abstentionnisme sur les électeurs». Il rappelle que la signification de l’abstention a évolué avec la grave crise de régime que nous connaissons : « Aujourd’hui, l’abstention est une prise de position politique ».

Robert Rochefort a ensuite souligné les limites de l’argument affirmant que le Font national ne serait plus le 1er parti de France si le taux de participation aux élections augmentait. S’il est déjà impossible de prévoir le vote des abstentionnistes, la réaction à cette obligation ne doit pas être sous-estimée : « On peut très bien avoir plus de gens votant pour des partis extrémistes par réflexe d’énervement au vote obligatoire ».

Quant à la proposition d’imposer des sanctions, il met en lumière la difficulté du système : À combien s’élève l’amende ? Comment choisir le montant juste ? Est-ce efficace ? : « Les gens vont aller voter pour ne pas payer. La motivation sera alors : voter pour éviter de payer ».

Pour conclure, il a rappelé l’importance de développer la conscience politique des citoyens mais il n’est pas certain que cette mesure y contribuera.

Comments are closed.

Scroll To Top