« Il faut mettre en place un médiateur entre la Grèce et l’Europe »

Robert Rochefort était l’invité éco d’Emmanuel Kessler sur LCI ce lundi 16 février. Il a réagi sur la nouvelle loi Macron, sur les attentats antisémites ainsi que sur la situation de la Grèce.

Le Député européen a souligné l’importance d’une mobilisation globale face aux attentats perpétrés sur le sol européen. En tant qu’Européen convaincu, il rappelle que les juifs de France et d’Europe ont leur place en France et en Europe: « L’Europe porte en elle-même toutes les valeurs qui sont celles de la tolérance. La lutte contre l’antisémitisme est une lutte qui concerne tous les Européens« .

Robert Rochefort a ensuite évoqué les négociations actuelles sur la dette grecque. Si la situation restait conflictuelle, il propose « la nomination d’un médiateur« , « quelqu’un qui puisse être entendu des deux côtés et qui mette des propositions sur la table. Pascal Lamy semble convenir. Il connait toutes les arcanes de Bruxelles et c’est un social-démocrate« .

Quant à la nouvelle loi Macron, si le Député européen salue la mise en place des zones touristiques internationales qui seront génératrices d’emplois, il qualifie la loi de « nouveau catalogue de la Redoute. Il y a des articles à toutes les pages et on ne sait pas très bien à quelle page l’ouvrir« . Sur l’ouverture des commerces le dimanche, « la loi prévoit le passage de 5 à 12 ouvertures par an ainsi que l’intervention des communautés de communes. Cela ne fait qu’amplifier la complexité administrative qu’il aurait pourtant fallu simplifier« .

Comments are closed.

Scroll To Top