Halte à l’occupation par la Russie de territoires géorgiens

Robert Rochefort a voté en faveur de la résolution concernant les territoires géorgiens qui demeurent occupés par la Russie dix ans après l’invasion du pays. Il s’agit ici de réaffirmer un soutien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Géorgie. Au lieu de mettre en œuvre l’accord de cessez-le-feu du 12 août 2008, la Russie renforce continuellement sa présence militaire dans ces régions. La Russie devrait mette un terme à son occupation des territoires géorgiens d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud (région de Tskhinvali), ainsi que l’inviolabilité des frontières internationalement reconnues de la Géorgie. La Russie devrait également revenir sur sa décision de reconnaître la prétendue indépendance des régions occupées illégalement. Enfin, en tant que force d’occupation, la Russie doit respecter les obligations qui lui incombent et mettre un terme aux violations des droits de l’homme, aux restrictions à la liberté de circulation et de séjour, à la discrimination fondée sur l’appartenance ethnique, ainsi qu’aux violations du droit à la propriété et à l’accès à l’enseignement en langue maternelle dans les territoires occupés. L’UE doit continuer à agir afin de contribuer à une résolution pacifique du conflit.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top