France Info – Réforme des allocations familiales, interview de Robert Rochefort

Le Haut Conseil à la Famille se réunit pour étudier le rapport Fragonard, qui propose des pistes de réformes des allocations familiales. Dans ce contexte, Robert Robert est interviewé sur France Info sur ce sujet :

Pour lui, un couple qui a un enfant, normalement, il faudrait qu’ils aient 2500 euros afin de satisfaire les besoins de la famille. L’enfant va leur coûter de l’ordre de 400 à 500 euros (avoir une chambre supplémentaire coûte cher). Le deuxième enfant coute moins cher : 300 à 400 euros : les dépenses effectuées pour le premier enfant peuvent servir aussi pour le deuxième enfant (réutiliser certains vêtements, la poussette, les faire dormir dans la même chambre…). Au contraire, le troisième enfant coûte plus cher, car on ne peut plus tenir dans le même appartement avec une seule chambre pour les enfants. Il est évident que le coût de la vie influence énormément ces coûts là (à Paris les loyers sont plus chers qu’en province notamment). Les pôles de dépenses les plus importants sont le logement et l’alimentation.

Robert Rochefort souligne que l’enfant coûte très cher au début de la vie – notamment à cause des modes de garde – et au moment de l’adolescence, lorsqu’il commence à développer des envies (vêtements particuliers, maquillage, etc.).

Pour trois enfants, un ménage doit, pour s’en sortir, avoir autour de 3500 euros de revenus. On peut faire moins bien sûr, certains y arrivent, mais il faut ça pour vivre à l’aise. Les allocations sont entre 450 et 600 euros par mois. Donc 25% de moins sur les allocations, c’est le coût d’un enfant, en moyenne. Ce n’est pas négligeable !

Sur les modes de garde des jeunes enfants, Robert Rochefort note que c’est souvent la course à la débrouille, avec une tendance à repartir vers le travail au noir. Les modes de garde est encore problématique.

Robert Rochefort résume : est-ce que l’allocation familiale encourage les gens à faire des enfants, la réponse est « non », en revanche est ce que le fait de ne pas avoir d’allocation familiale peut décourager à faire le troisième enfant, la réponse est « oui ».

Comments are closed.

Scroll To Top