Fonds d’ajustement pour les travailleurs italiens d’Almaviva

Robert Rochefort a voté en faveur de l’octroi d’une aide de 3 347 370 euros à destination de personnes anciennement employées par l’entreprise italienne d’innovation technologique Almaviva. Touchée de plein fouet par la crise économique, une pression importante s’est faite sentir sur le prix des services de marketing et d’assistance aux acheteurs de biens et de services, ce qui a entraîné une baisse du chiffre d’affaire et de la rentabilité de la société en question. La multinationale a enregistré une baisse des recettes entre 2011 et 2016, atteignant 45 %. Cette aide est issue du Fonds européen d’Ajustement à la Mondialisation, qui est dédiée aux travailleurs des secteurs les plus touchés par les aspects négatifs de la mondialisation. Elle sera destinée à cofinancer des mesures d’accompagnement à la recherche d’emploi, de formation, d’aide et de contribution à l’entrepreneuriat pour les 1640 travailleurs licenciés.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top