Face aux dérives du pouvoir en Hongrie, l’Union doit agir

Face aux dérives du pouvoir incarné par le premier ministre Viktor Orbán en Hongrie, Robert Rochefort a soutenu la résolution prévoyant le déclenchement de l’article 7 du traité sur l’Union européenne. Il revient maintenant aux États membres, après avoir entendu le point de vue des autorités hongroises, de prendre leurs responsabilités et d’établir, conformément au Traité, si la Hongrie a violé les valeurs fondatrices de l’UE. La situation dans le pays et notamment le fonctionnement du système constitutionnel, l’indépendance de la justice, la liberté d’expression ou encore les droits fondamentaux des migrants, des demandeurs d’asile et des réfugiés sont en cause. Nous sommes encore dans la phase préventive de cette procédure, enclenchée pour la première fois par le Parlement, qui permet un dialogue avec le pays concerné et vise à éviter de possibles sanctions. Toutefois, l’existence d’un risque clair de violation grave par la Hongrie des valeurs sur lesquelles l’Union est fondée ne peut être ignorée.

 

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top