Exportation d‘armes : les États doivent respecter leurs engagements

Robert Rochefort a voté en faveur de la résolution sur l’exportation d‘armes qui rappelle avec force aux États membres leur engagement pris en 2008 dans le but de contrôler les exportations de technologie et d’équipements militaires. Selon cet engagement, les États sont tenus d’évaluer au cas par cas les demandes d’autorisation d’exportation qui leurs sont adressées en fonctions de huit critères qu’ils doivent appliquer lorsqu’ils prennent une décision de licence d’exportation d’armes. Ces règles communes ont notamment pour but d’empêcher la fourniture d’armes à des pays impliqués dans de graves violations du droit humanitaire et d’éviter que les armes européennes ne soient utilisées contre les forces armées européennes. Robert Rochefort déplore l’application non systématique de ces critères qui sont pourtant essentiels pour le respect des valeurs de l’Union. L’ambition d’accroître la compétitivité du secteur ne saurait compromettre l’application de ces critères repris dans une position commune dans le cadre de la PESC.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top