En Syrie, le régime de Bachar el-Assad et ses alliés devraient respecter le cessez-le-feu de l’ONU

Robert Rochefort a soutenu la résolution concernant la situation en Syrie qui condamne une nouvelle fois les atrocités et les violations généralisées des droits de l’homme et du droit humanitaire commises durant le conflit, en particulier par les forces du régime de Bachar el-Assad, avec le soutien de ses alliés, la Russie et l’Iran. Alors qu’au moins 400 000 personnes ont été tuées au cours des 7 années de conflit, que des millions de personnes ont été déplacées, et que des civils n’ont pas accès à l’alimentation, à l’eau et aux soins de santé, les violences se poursuivent toujours dans la Ghouta orientale, en dépit la résolution adoptée par le Conseil de de sécurité des Nations unies. Cette résolution qui appelle à un cessez-le-feu de 30 jours sans délai devrait être respectée intégralement et de toute urgence par les différentes parties. La spirale de violence doit prendre fin et un tribunal international pour les crimes de guerre en Syrie devrait être mis en place. Il ne pourra y avoir de résolution efficace du conflit ni de paix durable en Syrie sans que soient établies les responsabilités pour les crimes commis.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top