Donner les moyens au corps européen de solidarité d’être une réussite

Robert Rochefort a voté en faveur de la résolution portant sur le corps européen de solidarité, qui demande à la Commission d’inclure dans sa future proposition législative une description claire des dispositions budgétaires.

Il estime en effet que le financement de ce programme de solidarité ne doit pas avoir d’impact négatif sur les programmes existants destinés aux jeunes, tels Erasmus + ou la garantie pour la jeunesse. Pour que le corps européen de solidarité soit une réussite, la Commission devra également l’intégrer dans une stratégie plus vaste visant à créer un environnement propice au volontariat en Europe, tout en veillant à ne pas perturber le fonctionnement d’instruments qui ont fait leurs preuves tels que le service volontaire européen.

Par ailleurs, il incombe à la Commission et aux États membres de veiller à ce que les jeunes issus de milieux défavorisés ou ayant des besoins spécifiques aient pleinement accès au corps européen de solidarité.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top