Dénonciation de l’accord de pêche entre UE et les îles Comores

Depuis 2006, les relations avec les Comores sont régies par un accord de partenariat dans le secteur de la pêche. En échange de licences d’exploitation des ressources halieutiques par des navires européens (espagnols, portugais et français), l’Union européenne offrait une contrepartie financière destinée en partie à l’appui sectoriel. Cependant, la mise en œuvre de l’accord (l’exercice des licences de pêche) n’a pas vraiment abouti à cause principalement de la piraterie et de l’implication des Comores dans des opérations qui violent le règlement relatif à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). C’est ainsi qu’en 2015, l’Union européenne a signalé aux Comores qu’elle examinait l’opportunité de les inscrire parmi les pays non coopérants, chose faite en 2017. Dès lors, la Commission et le Conseil ont proposé de dénoncer l’accord. Tenant compte de l’inaction des autorités compétentes, Robert Rochefort a voté en faveur de cette résolution dénonçant l’accord.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top