De nouvelles règles pour une meilleure protection des enfants

Une Union où les citoyens circulent librement a eu pour effet indirect une augmentation du taux de divorces internationaux en son sein. Afin de répondre au mieux aux problèmes pouvant découler des procédures de divorce impliquant des ressortissants de plusieurs États membres comme par exemple les enlèvements internationaux ou la garde de l’enfant, l’Union européenne s’est dotée d’une meilleure législation en ce qui concerne ces litiges. Robert Rochefort a voté pour cette législation pour faire en sorte que les droits des enfants soient renforcés tout au long de la procédure de règlement des différends entre les couples en instance de divorce. Dorénavant, l’enfant accompagné d’un expert spécialement formé à cet effet, aura le droit d’exprimer une opinion par le biais d’une procédure claire et avec moins de pression. En outre, les cas d’enlèvements d’enfants devront être examinés par des juges de la famille expérimentés, afin de garantir que la priorité soit accordée à l’intérêt supérieur de l’enfant.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top