Cybercriminalité : nos entreprises doivent être protégées

Les entreprises européennes sont de plus en plus confrontées à des problèmes de cybersécurité et de nombreux incidents passent inaperçus. Robert Rochefort a soutenu le rapport concernant la lutte contre la cybercriminalité car l’Union doit permettre aux entreprises de lutter contre ces attaques malveillantes. Afin qu’elles ne soient pas vulnérables contre des attaques sophistiquées, la Commission et les États membres devraient, de manière préventive, lancer des campagnes de sensibilisation et d’information. Par ailleurs, étant donné la nature transfrontalière de la cybercriminalité, il est nécessaire de renforcer l’échange d’informations entre les autorités policières et judiciaires et les experts en cybercriminalité. À ce titre une priorité doit être d’intensifier les échanges d’informations par l’intermédiaire d’Eurojust, d’Europol et de l’ENISA et de leur donner des ressources appropriées. Il est crucial de consacrer des fonds suffisants à la recherche en sécurité informatique.

Pour consulter la résolution, cliquez ici

Comments are closed.

Scroll To Top