A Castanet-Tolosan (31), je participe à un débat sur le thème « 2014-2020: quelles ambitions pour l’Europe? »

L’École de l’Europe organisait un débat à Castanet-Tolosan (Haute-Garonne) sur le thème « 2014-2020: quelles ambitions pour l’Europe? », auquel j’ai participé avec Fabien Cazenave et Pauline Gessant.

Dans mon intervention, j’ai insisté sur le fait que dans le monde de la globalisation actuelle, l’Europe est le seul moyen pour nos vieux pays de continuer à exister. « Dans vingt ans plus un seul pays européen ne sera présent autour de la table du G8, que serons-nous pour parler d’égal à égal avec la Chine, le Brésil, etc… si nous ne sommes pas une puissance forte, unie et cohérente ? »

La souveraineté de la France ne pourra continuer à exister que s’il y a une souveraineté au-dessus : celle de L’Europe . Convaincu de cela, je déplore le fait que les problèmes importants sont restés nationaux, et a souligné l’idée qu’il faut absolument harmoniser nos politiques sociales et économiques, afin qu’une Europe plus communautaire qu’inter-gouvernementale voie le jour .

Après avoir fait remarquer qu’à Kiev, des gens mourraient pour l’Europe, j’ai conclu en rappelant la nécessité d’une Europe unie, forte et efficace et l’importance de ces élections européennes de 2014, au vu de la montée de l’importance des députés « Eurosceptiques ». j’ai plaidé pour une campagne digne, pro-europe et non pro-nation.

Comments are closed.

Scroll To Top